dnacci2A-t-on le droit de se taire lorsque l’on sait ? Est-il légitime de mentir par omission ? Sommes-nous contraints par un devoir de vérité ? Rendre public ce qui est d’intérêt public est toujours légitime. Mais sommes nous vraiment prêts à accepter des faits qui dérangent nos croyances, préjugés et certitudes? Nos convictions ne sont elles pas plus dangeureuses que nos propres mensonges?

Le blog Calédonickel tente de faire reculer l’opacité dont s’entourent les pouvoirs politiques et économiques afin de tromper et d’échapper au jugement démocratique du peuple souverain. Avec une certaine liberté de ton et au travers de billets tous à la fois désespérés et déstespérants, terriblement lucides et pessimistes, Calédonickel questionne la capacité de la Nouvelle-Calédonie à valoriser sa richesse nickel au profit de ses habitants. A l’évidence, le nombre de téléchargements démontre que ces questions méritaient d’être posées en ces termes et selon ce format. La liberté  d’expression n’est elle pas libératrice par le seul usage que l’on en fait.

Dominique NACCI

Publicités